Nanterre un succès légitime !

Pascal_Donnadieu_JSF_Nanterre

En battant ce jeudi les italiens de Brindisi (72-77), la JSF Nanterre se qualifie pour le Final Four de l’Eurochallenge. Les Hommes de Pascal Donnadieu font forte impression et ils se posent donc comme un prétendant sérieux au titre européen.

Nanterre et l’Europe, les prémisses d’une belle histoire

Après avoir été la belle histoire du basket hexagonal, en finissant champion de France lors de sa deuxième saison dans l’élite (2012-2013), la JSF continue sa belle épopée ! La saison dernière marque un tournant dans l’histoire du club, vainqueur de la Coup de France, c’est surtout leur apparition sur la scène européenne en Euroleague qui marque les esprits. Et pour cause, le club de la banlieue parisienne se retrouve dans la poule de « la mort » en se confrontant à des géants européens comme par exemple le FC Barcelonne, le Partizan de Belgrade ou encore le CSKA Moscou. Mais les franciliens ne vont pas rougir de leur statut de petit poucet, bien au contraire il vont tenir la dragée haute à ces mastodontes en s’inclinant de seulement trois points contre le club moscovite (59-62) pour leur premier match dans cette compétition. Ils vont même se payer le luxe de battre le FC Barcelone en Espagne (67-71) ! Quinze ans que cela n’était pas arrivé à un club français ! Ils terminerons leur campagne européenne en s’inclinant en 8ème de finale de l’Eurocup contre le BK Boudivelnyk Kiev. L’idylle est en marche.

Un coach avec des principes

Pascal Donnadieu est un technicien atypique de la ProA, mais il reconnu par ses pairs, d’une part ses résultats obtenus mais surtout par le fait qu’il sait sublimer son effectif et en tirer le meilleur malgré un budget restreint (1.5 M€ huitième du championnat). Des recrues toujours très bien « scoutées » et fiables, il ne souhaite pas forcément de gros CV mais plutôt des joueurs vaillants qui sauront s’adapter à la politique de la maison. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la recette fonctionne, avec un jeu tourné vers l’offensive et des joueurs performants. Chacun se doit de laisser son ego au vestiaire pour l’alchimie du groupe, favorisant donc des joueurs comme Marc Judith ou encore Johan Passave-Ducteil à s’exprimer, tout en étant entourés de joueurs US élégants comme le « couteau suisse » Jamal Shuler, le virtuose Riley ou encore Weems (auteur de 27 pts ce soir) ! Donnadieu et son staff ont l’air d’être sur la bonne voie, Nanterre est actuellement deuxième du championnat de France et maintenant qualifié pour Final Four, la fin de saison va être intense pour le club qui revendique son identité française auprès des joueurs US notamment, et c’est tellement rare pour être souligné que si les résultats suivent on ne demande qu’une chose, que cela se poursuive !

Mykal Riley le virtuose de notre championnat.
Mykal Riley le virtuose de notre championnat.

A noter que le MSB disputera un match d’appui en Roumanie pour obtenir sa qualification. Tandis que le Paris Levallois s’est qualifié hier pour les quarts de finale de l’Eurocup, en battant Zgorzelec (87-78), le champion de Pologne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *