Une page se tourne et de nouveaux challenges pour Céline Dumerc !

 

Céline Dumerc sous le maillot de Bourges – ufab49.com

On a appris aujourd’hui que Céline Dumerc (1,69 m, 33 ans) après onze années passées sous les couleurs des Tangos de Bourges, s’engageait la saison prochaine en faveur de Basket Landes. À 33 ans la meneuse tricolore souhaite de nouveaux challenges et se rapprocher de sa région natale. L’occasion pour nous, de faire un rapide retour sur la très grande carrière du fer de lance féminin de la génération 82, celle d’un certain Tony Parker.

Un palmarès impressionnant…

Dans le Cher depuis 2003 avec une escapade en Russie entre temps durant deux saisons (2009-2011), la capitaine de l’équipe des bleues a été six fois championne de France et cinq fois vainqueur de la Coupe de France. Ce palmarès sans comparaison possible au sein du basket hexagonal, vient s’enrichir de nombreuses distinctions individuelles avec deux titres de MVP (meilleure joueuse) en 2008 et 2014. Sans oublier ses trois trophées obtenus avec Ekaterinbourg : Superligue Russe (2010-2011) et Coupe de Russie (2010).

La capitaine tricolore…

Comme Tony Parker, Céline Dumerc voue et prône un amour sans précédent pour le maillot bleu. Sélectionnée à plus de 230 reprises, elle a porté les bleues vers le titre de championnes d’Europe en 2009, avant de décrocher le bronze européen en 2011 puis l’argent en 2013 et en 2015. Tout cela lui a permis de devenir un cadre de l’équipe de France puis la figure du basket féminin français.

Céline Dumerc lors des J.O. de Londres 2012 – Jamie Squire/Getty Images Europe

Tout le monde garde en mémoire sa fabuleuse campagne olympique 2012 à Londres, couronnée par une très belle médaille d’argent. Des performances la propulsant par la FIBA Europe meilleure joueuse de l’année 2012.

Une expérience américaine tardive

Après avoir à de nombreuses reprises repoussée les appels de la WNBA, Céline Dumerc décide d’être pour une fois un peu égoïste en privilégiant l’aventure américaine avec le Dream d’Atlanta (WNBA) pendant l’été 2014, à une préparation avec l’équipe de France. Une expérience souhaitée en premier lieu pour s’enrichir culturellement, dans un monde où le basket est roi. En sachant pertinemment que son jeu, n’est pas forcément adapté pour pouvoir prétendre à quelque chose outre-Atlantique.

La native de Tarbes rejoindra donc en septembre prochain, Basket Landes pour deux saisons. Le club est depuis quelques années devenu une valeur sûre du championnat, il est d’ailleurs qualifié pour les quarts de finale de l’Eurocup. Sans parler de fin de carrière on peut légitimement penser que la carrière de « Cap’s » se terminera surement au pied du massif des Pyrénées.