Tournoi Olympique : France – Australie l’avant match

Crédit Photo : fiba.com
Joe Ingles – Crédit Photo : fiba.com

Ce samedi soir (19H15) heure française, les hommes de Vincent Collet rentrent en piste face à l’Australie. Même si ce n’est que le premier match de poule, celui-ci est très important pour la suite. Une confrontation qui rappellera aux plus jeunes une certaine demis-finale des J.O. 2000. Les bleus ne seront probablement pas très sereins après avoir concédé trois défaites consécutives (Argentine, Croatie et Serbie) avant leur début officiel.

Sous-estimer les australiens serait une énorme erreur…

Réputée pour mettre une très forte pression défensive, la bande à Parker va devoir être capable de répondre. Un des duels les plus important aura lieu à la mène notamment. Où Tony Parker sera face à sa doublure aux Spurs, Patty Mills, sans oublier  Matthew Dellavedova pas forcément reconnu pour ses qualités athlétiques mais plus pour être une peste en défense.

Privé de Dante Exum, la ligne arrière australienne s’en trouve amoindrie. Pour les bleus, il s’agira donc de museler le duo Joe Ingles/Ryan Broekhoff. Ingles est connu Outre-Atlantique pour être un serial shooteur, en plus de ses qualités de création et défensives. Ryan Broekoff évolue lui en Russie du côté du Lokomotiv Kuban-Krasnodar. Très adroit longue distance (47% de réussite en Euroleague la saison passée), Nando de Colo qui le connait bien et Nicolas Batum auront pour mission de limiter les prises de positions des extérieurs Boomers. Les français restent tout de même mieux armés sur les postes extérieurs avec en plus de Nando de Colo et Nicolas Batum, Vincent Collet et son staff pourront s’appuyer sur le guerrier infatigable, Charles Kahudi ou encore Mickaël Gelabale.

Dans cet effectif australien, il serait impensable de ne pas mentionner le secteur intérieur. La présence d’Andrew Bogut en est le principal facteur, l’ex « Warriors » blessé lors des dernières finales NBA, est donc de retour à la compétition sous le maillot national. L’interrogation majeure réside sur son état de forme actuelle, mais la présence du futur joueur des Dallas Mavericks reste une plus-value. Associé à Aron Baynes (Detroit Pistons) très précieux au rebond, sans oublier une tête bien connu en France, David Andersen qui malgré le poids des années reste un scoreur né.

Début du match à 19H15 (heure française) sur France Ô /Canal+/Canal+ Sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.