Guerschon Yabusele attend patiemment son heure

nba.com

Le français Guerschon Yabusele, a été drafté en 2016 (16e position) par les Boston Celtics. Parti s’aguerrir dans le championnat chinois dans un premier temps, le français a été rappeler par les Celtics à l’aube de cette nouvelle saison 2017-2018. Maintenant le joueur attend patiemment qu’on lui donne sa chance.

Soyons honnête personne s’imaginait Guerschon Yabusele aussi haut dans la draft. Véritable force de la nature (2,03m, 118 kg) le frenchie pourrait être comparé à un certain Kévin Séraphin, si sa mobilité est un avantage contenu de son physique, sa petite taille pourrait être un léger handicap. De suite après sa draft et probablement lucide sur ses chances de jouer pour les Celtics au départ, l’intérieur français est parti signer en Chine avec les Shanghai Sharks, club présidé par un certain Yao Ming. Une initiative osée et assez originale, mais plutôt un très bon compromis entre temps de jeu important et salaire très lucratif.

Les Celtics l’ont donc rappelé pour le signer en tout début de saison 2017. Opéré des chevilles en mai dernier, le privant des ligues d’été, l’ex joueur de Roanne a impressionné dès le training camp s’octroyant les louanges de son coach Brad Stevens et de son coéquipier All-Star Al Horford. Son coach trouvait que Guerschon, faisait déjà preuve de maturité dans son jeu :

« Il a fait du bon travail. Il a bien débuté. Vous savez, il va apprendre à gérer les espaces, apprendre ce que nous essayons de faire des deux côtés du terrain, mais il est très intelligent et il apporte un autre gros physique qui peut aussi shooter et passer. »

Pour Al Horford c’est la bonne pioche surprise de l’équipe, « Je pense qu’il aura sa chance. Je n’avais aucune idée. Aucune idée qu’il pouvait jouer comme ça. C’est une vraie bonne surprise ».

Tous les voyants sont donc au vert pour l’intérieur tricolore. Même si Brad Stevens lui a demandé de rester prêt, le français a été envoyé en G League avec les Maine Red Claws, avec qui il avait déjà joué sept matches la saison dernière. Le «rookie» a disputé sept matches cette saison avec les Celtics pour des moyennes de 2 points et 1,6 rebonds pour 5 minutes de jeu en moyenne. Actuellement les Celtics sont en tête de la conférence Est avec 19 victoires et quatre défaites.

Guerschon attend donc son heure et il le fait plutôt bien car en G League il est clairement dominant, dans sa dernière confrontation face à un autre français Joakim Noah, le rookie a clairement remporté son duel auteur de 27 points, 6 rebonds et 4 passes. Alors nous aussi on va patienter car s’il continue sur cette lancée on peut espérer le voir très prochainement de retour sur le parquet du TD Garden, en tout cas c’est tout le mal qu’on lui souhaite. Alors comme on dit pays de l’Oncle Sam,  « Wait & See ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *