Manu Ginobili : Derniers tours de magie pour le fantasque Argentin

Crédit Photo : Ronald Martinez/Getty Images

Emanuel David Ginóbili plus connu sous le nom de Manu Ginóbili, est dans les toutes dernières années de sa carrière que l’on peut qualifier d’exceptionnelle. A 40 ans l’Argentin possède un palmarès unique dans le basket mondial ! Joueur des Spurs depuis 2002, l’arrière au jeu fantasque et au touché de velours est tout simplement l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de notre sport. Retour son incroyable parcours.  C’est l’histoire d’un Argentin, drafté en 57e position en 1999, qui devient le meilleur remplaçant de la NBA, deux fois All-Star et quadruple champion NBA ! Artiste du ballon orange, Manu Ginobili est un homme au parcours aussi unique que son jeu, et tout simplement l’un des meilleurs joueurs internationaux de l’histoire.

Drafté en 57e position en 1999, « El Manu » s’apprête à faire ses adieux à la grande ligue. Quand le moment sera venu ce sera une véritable légende des San Antonio Spurs et un autre membre du « Big Three » (après Tim Duncan) qui pendra sa retraite. Actuellement Manu Ginobili est le deuxième joueur le plus âgé de la NBA derrière un certain (lui aussi infatigable) Vince Carter. Même si la décision de rempiler a été plus discutée cette année, sa passion pour le jeu et son âme de compétiteur né, ont fait que pour notre plus grand bonheur El Manu a décidé de prendre part à sa 16e saison !

Vainqueur de l’Euroleague, Champion et vice champion olympique, vice champion du monde et quatre titres NBA…

Le palmarès de l’Argentin n’a rien a envier aux autres grands noms du basketball mondial. Vainqueur et MVP de l’Euroleague avec Bologne en 2001, Champion d’Italie la même année et double vainqueur de la Coupe d’Italie (2011 et 2002), Champion Olympique 2004 à Athènes et médaillé de bronze au J.O. de Pékin, médaille d’argent au Mondial 2002… Sans oublier ses 4 bagues de Champion NBA avec les Spurs (2003,2005,2007 et 2014), désigné meilleur 6e homme en 2008 et deux sélections au All-Star Game (2005 et 2011). « Grandpa juice » comme il est maintenant surnommé, est tout simplement le meilleur joueur de son pays.

Futur Hall of Famer, Manu Ginobili continue de nous faire profiter de sa science du jeu et de sa roublardise. Encore aujourd’hui sa saison est plutôt bonne, avec un peu plus de 9 points par match, 2,2 rebonds et 2,4 passes en un peu plus de 20 minutes de jeu. Même si son coach, Gregg Popovich regrette déjà de le voir stopper :

« Je m’assure de le toucher avant chaque match et je me rappelle ce qu’il représente pour nous depuis toutes ces années et à quel point il était important dans notre succès. J’apprécie de le coacher plus que jamais parce que j’ai le sentiment que je vais bientôt le perdre. C’est bizarre de savoir qu’il approche de la fin de sa carrière. Il y a une sorte de joie mélancolique. À chaque fois je pense que c’est peut-être la dernière que je le vois n train de jouer dans cette salle. »

En tout cas profitons encore un peu de ses éclairs de génie, et une chose est sure s’il n’est que le 6e joueur préféré de son fils… Nous pourront dire que nous avons connu ce grand joueur, humble et toujours souriant bourré de talent. Puis une page se tournera au sein de la NBA comme au sein des Spurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *