Adieu la ProA, bonjour à la Jeep Élite !

Alexandre MARCHI/L’EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Depuis le 1er Mars dernier et la 21e journée de championnat, notre très chère ProA est devenue la « Jeep Elite ». La marque du groupe automobile s’associe donc au basket français pour trois ans (2018-2021), montant total du contrat : 1,3 millions d’euros. Quels sont les impacts attendus par ce « naming » ?

Jeep rejoint Amazon

Le basket français prend (enfin) conscience que les partenariats avec des marques reconnues dans le monde entier, va permettre de mettre un peu plus en lumière notre championnat. Le numéro un mondial de la vente en ligne, s’est donc lui aussi engagé aux côtés de la Ligue National de Basket (LNB) en juillet dernier. Aujourd’hui vous pouvez donc trouver sur Amazon, les différents produits dérivés de nos clubs français. Si ces partenariats ont pour but d’améliorer la visibilité du basket hexagonal, c’est aussi un plus pour les annonceurs comme Jeep. Ce dernier ayant pour but de renforcer sa présence sur le territoire français.

lnb.fr

Sébastien Perrais, Directeur Jeep® France : « Avec ce partenariat, Jeep® rentre dans une nouvelle ère. […] Pour franchir une nouvelle étape dans sa croissance, Jeep® a besoin d’augmenter fortement sa familiarité sur le marché français en étant encore plus proche des consommateurs et des Français. Ce partenariat, de par son envergure et le côté grand public du basket, avec une image sympathique et dynamique, est une formidable caisse de résonnance qui va apporter une visibilité unique à Jeep® en tant que partenaire titre. »

Le principe du « naming »

Le terme « naming » est employé quand une enseigne, une marque, prête son nom/image à un évènement (ou ici à un championnat), pour en retirer les bénéfices de la visibilité publicitaire.

Le basket français est le quatrième championnat français a adhérer au « naming » après, la Ligue 1 (Conforama), le Handball (Lidl Starligue) et le hockey sur glace (SaxoPrint Ligue Magnus).

Alain Béral le président de la LNB, s’est montré très heureux de ce nouveau partenariat : « Nous avons examiné le dossier de plusieurs entreprises et Jeep était celui qui nous correspondait le mieux. »

Et Jeep n’a pas été choisie par hasard, la marque colle parfaitement au basket, sport typiquement US, d’ailleurs le leader mondial des ventes de SUV est partenaire des Detroit Pistons en NBA.

Notre ancienne Pro A figure donc au second rang des contrats sportifs, derrière la Ligue 1 Conforama bien entendu (7 millions d’euros /an), les dix-huit formations de la Jeep Elite se partageront les quatre millions d’euros au total de cette nouvelle collaboration. Des plus-values économiques qui ont pour but dans un avenir proche, d’augmenter la compétitivité de notre championnat sur le continent européen et de pouvoir prétendre au plus vite à l’Euroleague.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *