Le nom d’une légende qui n’a pas d’age : Hervé Dubuisson !

DUBUISSON-Herve

Il y a bien eu un avant Tony Parker, c’est en 1957 que le Nord va voir naître une légende du basket hexagonal, détenteur de nombreux records dont notamment celui de la longévité avec vingt-cinq saisons passées au plus haut niveau ! Surnommé Le Dub’ avec sa gueule d’ange mais des qualités offensives hors normes et diaboliques pour ses adversaires, il fut pendant plus de vingt ans le bourreau de tous. Partons à la rencontre d’Hervé Dubuisson !

Un talent précoce

Pour s’en rendre compte il suffit juste de mentionner le fait, qu’il soit à seulement quinze ans et demi sélectionné en équipe première de son club de Denain, pour participer à un match de la Coupe Korac (l’ancêtre de l’Euroleague). A quinze ans et neuf mois, il intègre l’équipe de France pour affronter la RFA en 1974 ! La légende Dubuisson est alors en marche !

Hervé Dubuisson devient un membre incontournable de l’équipe de France, il est encore aujourd’hui le plus capé avec 254 sélections ! Les plus vieux d’entre nous ne peuvent que se souvenir de ses duels éblouissants avec sa majesté Jordan, ou encore contre le virtuose croate Petrovic ! 3 821 points marqués en équipe de France, la barre est placée très haute (à titre de comparaison, Tony Parker est actuellement à moins de 3000 points).

La seule chose qui a empêchée le Dub’ de jouer dans la grande ligue, c’est qu’elle était bien moins ouverte qu’aujourd’hui en ce qui concerne les talents du vieux continent, et plus particulièrement envers les frenchies… Pourtant Hervé Dubuisson fut le premier français à participer à une Summer League pour le compte des  New Jersey Nets qui le repèrent lors des JO de Los Angeles. Mais cela restera une histoire vaine, et une expérience pas forcément réjouissante pour le français.

Une légende ne meurt jamaisdubuisson-nba

Après 25 saisons au plus haut niveau, et à plus de 40 ans, cette fois il est temps de raccrocher les baskets. Hervé Dubuisson garde un pied dans le basket en tant que coach du côté de Nancy. A la tête du SLUC en 99, il se qualifie pour la coupe Korac. Mais le 10 Mai 2001, le destin de Dub’ va basculer. Percuté par une moto la vie d’Hervé change en quelques minutes, et sa carrière sur les bancs de touche est mise entre parenthèses. Après deux mois de coma et une rééducation douloureuse, Hervé Dubuisson est un miraculé.

Aujourd’hui le Dub’ est toujours présent dans le monde du basket et il a réintégré depuis peu, son club de cœur des Sharks d’Antibes comme conseiller sportif. Il est également membre du Comité d’honneur de l’ Académie du Basket français, chargé de désigner au Panthéon les Légendes de ce sport, dont il fait bien entendu parti.dubuisson-637x314

SA CARRIÈRE EN CHAMPIONNAT
9 clubs :Denain, Le Mans, Antibes, Stade Français, Racing, Nancy, Montpellier
8 fois meilleur marqueur français : 1980, 1981, 1982, 1983, 1984, 1985, 1987, 1989
MVP du All-Star Game en 1994
Champion de France en 1978 et 1979 avec Le Mans
Recordman français de points marqués sur un match en LNB (55)
Coach : Montpellier (1 saison, 96/97), Antibes (1 saison 1/2, 97/98, 98/99) Nancy (2 saisons, 99/00, 00/01)
SA CARRIÈRE EN EQUIPE DE FRANCE
Plus jeune joueur sélectionné (15 ans 1/2)
Plus grand nombre de sélections : 254
Plus grand nombre de points : 3821
Record de points sur un match contre la Grèce en 1985 : 54
Participe aux J.O. de Los Angeles en 1984