Cholet Basket : Le président Patrick Chiron passe la main !

Patrick Chiron – Georges Mesnager (Ouest France)

C’est lors d’une conférence de presse qui a eu lieu mardi dernier en début d’après-midi que le président du Cholet Basket Patrick Chiron, a annoncé qu’il passait la main à Didier Barré. Une occasion pour nous, de retracer le parcours du club choletais durant ses douze années de présidence.

Succédant à la présidence de Jean Michel Lambert en 2003, Patrick Chiron rejoint un club déjà historique mais avec une santé financière précaire et une équipe qui végétait dans le milieu du classement de ProA. À sa prise de fonction, le président Chiron va alors s’offrir les services d’un coach encore méconnu sur le territoire français, en la personne d’Erman Kunter. Ce dernier restera le temps d’une saison de 2003 à 2004, mais reviendra en terres choletaises dès la saison 2006 jusqu’en 2012. On va alors assister à ce que l’on peut qualifier comme étant la période dorée du club des mauges.

L’âge d’or choletais (2008-2011)

Après être resté aux portes des demies-finales de play-offs deux années consécutives, le club remporte un nouveau titre en 2008 avec la semaine des As (actuellement la Leaders Cup), mais les choletais seront battu en finale de Coupe de France par l’ASVEL Lyon Villeurbanne la même année. En 2009 le Cholet Basket réalisera un beau parcours en EuroChallenge ne perdant qu’un seul match et atteignant la finale où ils s’inclineront face au Virtus Bologne (75-77).

Erman Kunter, actuellement coach du Mans Sarthe Basket – MUSTAFA OZER (AFP/Getty Images)

Avec un effectif séduisant : Sammy Mejia, Antywane Robinson, John Linehan, Randal Falker… 2010 est l’année de la consécration, les hommes d’Erman Kunter remportent le premier titre de Champion de France ProA du club ! Dans la foulée le match des Champions terminera aussi dans l’escarcelle maugeoise. La saison suivante sera mitigée, en effet on assiste à de véritables exploits dans les Mauges notamment à travers l’Euroleague où Cholet échoue de très peu aux portes du Top 16 avec des résultats probants comme la victoire face au club turc de Fenerbahce (invaincu avant leur venue à la Meilleraie) ou encore la courte défaite de sept points face au FC Barcelone champion d’Europe en titre. Mais dans le même temps le champion en titre de la ProA ne conservera pas son titre, victime d’un John Linehan (ancien joueur choletais champion en 2010) intenable en finale qui crucifie son ancien club lors de la finale 2011 face au SLUC Nancy Basket.

Maintenant la reconstruction…

Suite à cette désillusion, les départs s’enchainent en commençant par le coach Erman Kunter qui n’honore pas sa dernière année de contrat, pour retourner en Turquie vers le Besisktas Istanbul lors de la saison 2012-2013. Depuis Patrick Chiron n’a pas réussi à retrouver une stabilité sportive que cela soit au niveau des coachs (trois en trois exercices) ou même des joueurs qui se succèdent entre erreur de casting et blessures… Sans omettre le fait que plusieurs joueurs talentueux ont pu profiter de la structure très performante et formatrice de la maison choletaise sous la présidence de monsieur Chiron, comme par exemple : Mickaël GelabaleNando de ColoRodrigue Beaubois ou encore Kevin Séraphin et plus récemment Rudy Gobert.

Capture d’écran 2015-12-23 à 00.31.34

C’est alors après douze années de présidence, que le président choletais qui se dit fatigué par les critiques notamment décide de passer la main à Didier Barré, président de Super-U Chemillé, sponsor du club et membre du conseil d’administration depuis 2003. Patrick Chiron reste tout de même administrateur jusqu’au 30 juin 2016, pour assurer la transmission au nouveau président.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *