J.O. Rio 2016 : État de nos tricolores avant le grand coup d’envoi ce samedi

sportsmarketing.fr
Crédit Photo : sportsmarketing.fr

Après des matchs de préparations respectifs que l’on ne peut pas qualifier de rassurants, rapide bilan de nos deux équipes de France juste avant leurs débuts de Jeux Olympiques de Rio ce samedi.

L’équipe de France Masculine

Après s’être incliné contre l’Argentine hier (79-86), l’équipe de France rejoint le Brésil sans véritables certitudes.

Une défense encore en rodage…

Les hommes de Vincent Collet n’ont remporté aucun de leurs trois matchs, lors de ce tournoi de Cordoba. S’inclinant consécutivement face à la Serbie (88-105), la Croatie (70-76) et donc face l’Argentine, nos tricolores vont devoir hausser leur niveau défensif notamment pour pouvoir prétendre à un podium olympique. Florent Piétrus l’un des cadres de l’équipe a souhaité après le match de la Croatie remettre les choses au clair :

« On n’a pas montré les valeurs qui font qu’on est habituellement une équipe redoutable. […] On laisse trop nos adversaires jouer, faire ce qu’ils veulent, en attaque comme en défense. On ne défend pas une cacahuète. Or la défense, c’est l’identité de l’équipe de France. […] Là-bas (à Rio), c’est une autre aventure, on sera attendu à chaque match. Il faut se remettre à jouer. »

Florent Piétrus sous le maillot tricolore
Florent Piétrus sous le maillot tricolore

« Tout le monde doit se remettre en question, le cinq majeur comme les joueurs venant du banc. J’espère que pour certains, les JO ne sont pas une fin en soi. Qu’on n’a pas oublié l’objectif, une médaille. Et ce n’est pas comme ça qu’on y arrivera »

Objectif affiché et assumé, après ce ne sont que des matchs de préparation rien de dramatique pour l’instant.

L’absence d’un certain Tony Parker…

Si le niveau affiché par les joueurs notamment sur leur implication défensive n’est pas à la hauteur souhaitée, il n’en reste pas moins que l’absence de Tony Parker est probablement une des causes de ces résultats. Car quoique l’on en dise son leadership fait défaut. Absent en raison de la naissance de son second fils, le quadruple champion NBA rejoint l’équipe directement à Rio. Le problème qui peut se poser c’est l’incertitude autour de sa condition physique car le meneur des bleus est absent du groupe depuis plus de deux semaines. Le point « positif » c’est qu’on l’espère il pourra se mettre en jambe lors des premiers matchs de poule.

programme_EDF_Masc

Début des hostilités ce samedi 6 Août à 19H15 (heure française) face à l’Australie. Un premier très bon test.

Les bleues pas aux mieux non plus

Tout comme leurs homologues masculins les coéquipières de Céline Dumerc connaissent une préparation compliquée. L’équipe de Valérie Garnier a concédé dimanche dernier (31/07) sa troisième défaite consécutive face au Canada (63-71) au Madison Square Garden de New-York. Après avoir connu le même sort face aux Etats-Unis (62-84) et contre l’Australie (67-76).

Les « braqueuses » ont un peu changé…

En effet depuis sa très belle médaille d’argent obtenue à Londres en 2012, l’équipe a pas mal changée suite à de nombreux départs notamment du côté des cadres. Exit les Elodie GodinEmilie Gomis, Marion Laborde, Edwige Lawson-WadeFlorence Lepron, Emmeline Ndongue ou encore Clémence Beikes ainsi que Jennifer Digbeu. Sans oublier le changement de coach, avec la nomination de Valérie Garnier à la place de Pierre Vincent (actuel coach d’Orléans en Pro A). Depuis le groupe entame sa reconstruction avec les venues de nouvelles joueuses comme Laëtitia Kemba, Héléna Ciak, sans oublier la nouvelle pépite du basket français, e Johannes (21 ans) et bien d’autres. Ce nouvel effectif peut s’appuyer sur l’apport d’un noyau de joueuses d’expérience, comme l’indéboulonnable capitaine Céline Dumerc, Sandrine Gruda, Isabelle Yacoubou ainsi qu’EndMariny Miyem. Espérons donc que leurs matchs de préparation, auront permis au groupe de Valérie Garnier de fonder un collectif. En vue de bien figurer dans la plus importante compétition internationale de la planète, inconnue pour la plupart.

EDF_femmes_JO.jpg

L’équipe de France féminine débutera son tournoi olympique samedi prochain face à la Turquie, avant d’affronter la Biélorussie, à nouveau l’Australie, le Brésil et le Japon.