France – Vénézuéla : Le match « piège »

John Cox - fiba.com
John Cox – fiba.com

Le troisième match de l’équipe de France de basket aux Jeux Olympiques de Rio 2016 la met aux prises avec le Venezuela. La rencontre se disputera dans la nuit de vendredi à samedi à partir de 3H30 (heure française). 

Un match qui peut s’avérer être piège…

Sur le papier, ce match est largement à portée des français, vainqueur d’un match sur trois dans ce tournoi olympique, le Venezuela est classée 22ème nation au classement FIBA.. Même s’il faudra se méfier de cette équipe vénézuélienne réputée offensive et accrocheuse, ce match peut vite se transformer en piège. Il faudra donc pour la bande à Parker gagner pour valider la qualification en quarts de finale, ou si l’on imagine le pire des scénarios, s’incliner de 12 points ou moins.

Un adversaire peu connu…

Le jeu vénézuélien est basé sur le jeu rapide et le shoot, il faudra donc pour nos extérieurs afficher le même niveau défensif observé lors de nos deux dernières sorties. En face le meneur Gregory Vargas (futur nancéen) fait admirer sa vivacité depuis le début du tournoi avec : 10 points et 5 passes de moyenne. Tony Parker et Thomas Heurtel connus également pour leur rapidité devraient pouvoir répondre.

Il faudra aussi museler une tête bien connue du championnat de France, John Cox. scoreur dans l’âme et créateur, le cousin de Kobe Bryant peut devenir vite un problème s’il « prend feu ». Dans le secteur intérieur Gregory Echenique (2,06 m, 118 kg) est le meilleur joueur de son équipe depuis le début du tournoi avec une moyenne de : 14 points et 11 rebonds par match. Un duel qui ne devrait pas être un problème pour Rudy Gobert à priori, s’il rentre dans le match de suite en ne prenant pas des fautes évitables.

Les hommes de Vincent Collet devraient donc pouvoir l’emporter, avec une profondeur de banc beaucoup plus importante. Mais ce genre de match peut vite devenir compliqué, si l’écart ne se fait pas assez rapidement. L’idéal serait que le staff tricolore, puisse faire tourner son effectif et faire jouer son banc, pour préparer les futures confrontations notamment celle face à la « Dream Team » dimanche.

France – Vénézuela : 3H30 (HF) sur le Pluzz de France TV.